Vous aimez les Cookies ?

Nicolas m’a demandé hier ou avant-hier (je ne fous plus un pied sur Facebook depuis 15 jours) si je pouvais lui redonner les infos concernant les cookies en affiliation.

Sujet assez vaste en fait mais super important à comprendre pour détecter les pratiques des affilieurs et ruser un peu.

Quand vous avez un lien d’affilié pour un site ou produit, vous le donnez à un contact.

Ce contact suit le lien, arrive sur une page qui va contrôler la présence d’un lien d’affilié ou non.

S’il c’est un lien d’affilié, la page récupère généralement l’identifiant de l’affilié et créé ce qu’on appelle un cookie.

Un truc qui se met sur votre navigateur pour signaler automatiquement pendant votre parcours d’achat que vous êtes traqué et qu’un autre peut toucher une com dans le cas ou vous passez une commande.

Ce petit cookie, on peut lui donner une durée de vie: 24h, 30 jours, 1an, etc…

On peut même le renouveler à chaque passage. Ça c’est pour les affilieurs qui savent qu’il faut chouchouter les affiliés.

En renouvelant à chaque passage, le cookie dure indéfiniment et l’affilié touchera une com même dans 10 ans en fait.

C’est un principe que j’applique et mes affiliés passent régulièrement des plafonds interessants qui les motivent encore plus.

J’ai même eu un produit qui rapportait plus à mes affiliés qu’à moi-même ^^.

Mais à choisir, pour créer une belle liste rapidement, l’affiliation est un creneau plus sympa que la pub payante. Parce que vous ne payez que si vous vendez.

Avec une campagne FB par exemple, vous payez avant de savoir si vous convertirez.

Enfin bref, il y a donc des affilieurs qui veulent grapiller un max.

Com de 5%, cookie qui se supprime au bout de 48h ou 30 jours max (ils envoient souvent leur meilleur message de vente à J+31 histoire de ne pas avoir à verser de com), etc…

C’est donc pour cette raison qu’il faut parfois ruser.

La première ruse, c’est d’avoir votre propre liste de contact en tant qu’affilié.

Comme ça, vous pouvez programmer des relances pour gérer ces histoires de cookies.

Ex: le cookie se supprime au bout de 30 jours, vous envoyez un mail à J+30 à votre contact histoire de voir si ça régénère le cookie. Et un mail le lendemain à J+31 pour remettre un cookie s’il est supprimé.

Comme ça, vous ne perdez pas votre com.

Si l’affilieur pensait vous rouler en attendant 31 jours pour faire sa vente, il se fera avoir parce que vous avez réagi en même temps que lui…

Bref…

Il y a donc une autre astuce, plutôt trash celle-la… pour faire placer un cookie sur le navigateur de tous vos abonnés.

ATTENTION: certains gros programmes comme Amazon et autre la detecte et vous supprime votre compte affilié.

C’est quoi le Cookie Stuffing.

On force l’installation du cookie en fait.

Comment ? En faisant comme les autorépondeurs qui savent détecter des ouvertures de mails ou les services comme Google Analitycs qui trackent nos visiteurs:

C’est plus facile à expliquer avec l’autorépondeur en fait.

Votre autorépondeur, pour détecter des ouvertures de mails, doit mettre une image dans votre mail… image qui est sur son serveur.

Et par quelques lignes de codes sur son serveur, il regarde si son image a bien été demandé par un utilisateur x ou y… ce qui veut dire qu’une messagerie mail a tenté d’afficher l’image.

Et donc que l’email a été ouvert. Voilà comment c’est fait!

Seulement voilà, votre autorépondeur ne va pas mettre une photo d’Angelina Jolie sur son serveur pour voir si vous ouvrez des mails.

Il mettra dans le mail une image de 1 pixel sur 1 pixel. Une image que vous ne voyez que si vous regardez la source de votre mail.

Normalement, ça ne se voit pas dans le mail. Elle est souvent bien en bas dans un coin pour ne pas gêner.

Mais 1px sur 1px, en principe, ça ne s’affiche pas. Ou alors ils rajoutent du css avec un display:none (ne pas afficher à l’utilisateur)

C’est pour cette raison que les mails ouverts en interdisant le HTML ne sont pas traçables par les autorépondeurs… si on ne peut pas afficher d’image, on ne peut pas non plus traquer.

Bon, je ne vais pas pousser plus loin dans le détail, ça va devenir chiant…

Mais en gros, vous pouvez faire ça sur votre site.

Sur chaque page de votre site, tout en bas à l’abri des regards, une image de 1 pixel sur 1 pixel.

Sauf qu’au lieu de l’adresse de l’image, vous mettez celle de votre lien d’affilié. A vos risques et périls, cette pratique est interdite ;)

Qu’est ce qui va se passer ?

En arrivant sur votre site, le navigateur de votre visiteur va demander le chargement des différents fichiers et des images.

Et hop, à ce moment là, son navigateur, bête comme choux, demande votre image planquée qui n’est autre qu’un chargement de la page d’affiliation.

Sans même aller sur le site de l’affilieur, votre visiteur vient de s’enregistrer un cookie sur son propre navigateur.

Et c’est comme ça qu’on détecte aussi les tricheurs qui pratiquent le Cookie Stuffing

Si votre affilieur regardent souvent vos stats, il va être surpris de voir que vous avez totalisé 200 clics sur une journée alors que son propre site ne lui donne que 20 visiteurs ces dernières 24h tous affiliés confondus ^^.

Avouez que c’est louche ;)

C’est pour ça qu’il faut ruser encore plus.

Par exemple, les autorépondeurs n’ont pas vraiment d’image sur leur serveur…

Ils le font juste croire au navigateur.

Mais ça, j’en parle dans La Tribu™

Partager, c'est cool !

Vous voulez plus de contenu ? Développer vos compétences ? Rejoignez La Tribu™
Rejoindre

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00