Comment vendre par email

Si vous avez la chance d’avoir 5 minutes devant vous et que vous êtes ce genre d’entrepreneur qui galère à améliorer ses ventes (et son CA), cet article pourrait bien vous donner une piste que vous n’exploriez pas totalement. Voici pourquoi:

Que ce soit bien clair, ce que vous allez lire dans les lignes qui suivent ne suit pas vraiment ce que vous allez lire ailleurs. Pour tout dire, j’aimerai dénoncer quelques belles arnaques ici. Mais je vais plutôt vous laisser vous faire une idée de ce qu’il est bon et moins bon de faire pour vendre par email.

Vous allez voir que pour augmenter votre taux d’ouverture et vendre plus (et plus rapidement) avec vos emails, il suffit juste d’avoir un peu de logique.

Alors bien entendu, je vais vous parler ici de mail. Parce que non, le mail n’est pas encore mort en 2020. J’en rédige 1 par jour depuis plus de 5 ans à plus de 7000 abonnés (un peu plus de 10 000 000 de mails envoyés)et je peux vous dire que ça vend sans problème…

Vu le prix que ça peut coûter à cette échelle, il vaut mieux être motivé. Et surtout connaitre les bonnes pratiques pour ne pas y laisser votre chemise. Vous allez le constater dans les jours qui viennent. Si vous suivez ces conseils, vous allez multiplier au minimum par 2 vos ventes… peu importe que ce soit de la prestation ou des produits.

Alors vendre par email. Pour qui ? pourquoi ? comment construire une bonne campagne ?

Si vous en avez déjà marre de lire (mode flemmard activé), je vous la fais courte:

  • Pour qui: Toute entreprise qui veut augmenter son taux d’ouverture et son CA rapidement
  • Pourquoi: Essentiellement le tarif et la rapidité de communication
  • Comment: Désolé, je ne peux pas faire court ici… il va falloir lire la suite:

Parce que la technique pour réussir avec les emails dépend un peu de…

2 techniques (un peu décalées) qui vont totalement changer votre façon de faire dans votre entreprise

Ces 2 règles sont celles que je recommande en premier quand je commence à travailler avec un nouveau partenaire.

Elles sont assez simples…

  • On arrête de suite ces envois avec des templates de contenu à la con
  • On écrit comme on parle

Pourquoi arrêter avec les templates quand on fait de l’email marketing?

J’aimerais faire réagir la personne qui lit ces lignes. Lui donner le déclic pour qu’elle arrête de se tripoter le nombril avec ses belles images, son identité visuelle à respecter, et ses liens partout dans ses communications.

Si vous faites un email à vos prospects, ce n’est que pour l’une de ces 2 raisons:

  • Vous attendez qu’on vous dise que c’est beau… que c’est pro et propre!
  • Vous attendez que les ventes arrivent.

Personnellement, j’ai arrêté de bosser pour la première raison il y a 12 ans au moins. Faire du beau, c’est juste beau…

Si vous êtes ici pour savoir faire un bel email, cherchez un bon designer, l’orgueil est un bon business.

En revanche, si vous voulez faire des emails qui vendent rapidement à vos prospects, tout simplement, voici quelques principes de base:

Ecrivez comme à un ami… dans vos emails comme sur votre site web

Tout le monde se demande aujourd’hui pourquoi certains bloggeurs, influenceurs, ou encore certaines personnalités ont autant de succès auprès des foules.

Si vous prenez le temps de les écouter, de les lire et d’observer leur stratégie, vous remarquez rapidement leur point commun: Ces personnes s’adressent à vous comme si elles vous connaissaient déjà depuis un moment.

Vous écrivez comment un email pour un ami ? Pour prendre des nouvelles ? Pour une invitation à dîner ? Un barbecue ? Vous vous connectez sur votre super logiciel d’envoi de mail, choisissez un beau design et commencez à rédiger ?

Sûrement pas, vous passeriez pour le dernier des idiots.

Au lieu de ça, vous ouvrez simplement Gmail (ou autre), vous cliquez sur le bouton + , vous choisissez le contact et vous écrivez. Rien de plus.

Peut-être un emoji ou un GIF pour le faire rire 2 secondes. Mais pas plus, vous ne voulez pas l’emmerder avec un truc qui risque de finir dans les spams à cause des 17 liens et 34 images présentes.

Vous faites simples.

Alors je ne sais pas comment sont vos amis… mais dans ma définition, vous en avez 50% minimum qui répondront favorablement à votre invitation sans couleurs, sans images et sans liens. Même avec un SMS, vous allez faire plus de conversions.

N’allez pas penser que parce que vous êtes une entreprise avec une identité visuelle, vous devez jouer rigolos et perdre tout votre temps sur vos emails.

Adapter votre style d’écriture selon les personnes que vous contactez. C’est largement suffisant.

Autrement dit…

Ecrivez vos emails comme vous parlez

N’allez pas croire que c’est facile.

Il y en a qui ont essayé et n’y sont jamais parvenus.

Formatage du cerveau… impossible de casser les codes enseignés plus jeune.

quand j’accompagne un partenaire, je m’inscris systématiquement à sa newsletter pour l’aider à rattraper ses erreurs les plus courantes.

La première que je rencontre, c’est les tournures de phrase. Parce qu’on écrit, on voudrait dire un truc du genre:

Pensez-vous que truc muche fera ça …. ?

Alors qu’il faudrait le faire plus naturellement:

Vous pensez que truc muche fera ça … ?

Rédigez comme vous parlez, vous aller le voir rapidement, les gens vont se mettre à vous répondre… alors que vous ne receviez jamais rien avant.

Vous atteindrez graal quand on vous engueulera parce que vous avez oublié d’envoyer votre newsletter.

Je n’ai jamais écrit à Amazon pour dire que je n’avais pas reçu leur pub dans ma boite mail. En revanche, j’ai des dizaines de lecteurs qui me demandent si je vais bien quand je ne leur écris pas pendant 2 jours.

Parce qu’ils me connaissent, parce que je discute avec eux dans mes mails, même si ça ne va que dans un sens la plupart du temps.

Et vos clients doivent vous connaitre avant de vous donner leur argent et vous acheter un produit ou faire appel à vos services.

C’est tellement logique qu’on l’oublie. Et grâce au mail, c’est tellement simple (et surtout peu cher) qu’on ne prend même pas le temps d’y réfléchir.

Alors faites ce petit exercice qui peut vous faire prendre conscience de vos plus grande erreur:

  • Dressez la liste de vos 100 derniers contacts.
  • Récupérez l’adresse postale de chacun
  • Rédigez leur un beau mail
  • Imprimer ce mail sur une feuille blanche
  • Envoyez ce mail dans une enveloppe par la poste
  • Voyez les retours…
  • Et surtout le prix que ça vous coûte!

Le timbre vert étant à 0.97€ en ce moment, vous allez dépenser 97€ pour contacter ces 100 personnes.

Reproduisez l’exercice pendant les 10 jours qui suivent.

Enfin, reposez-vous la question du début:

Voulez-vous qu’on vous dise que votre courrier est sympa ? Ou voulez-vous vendre assez pour au moins couvrir les 970€ que vous venez de dépenser ?

J’ai arrêté de chercher les compliments en envoyant des relances par la poste ;)

Quand vous faites un email, imaginez seulement qu’il vous coûte 97 centimes par personnes.

Imaginez aussi qu’avec un papier plus sympa et quelques images couleurs, les tarifs d’impression augmentent rapidement… alors que votre interlocuteur s’en balance complètement de votre grammage papier

Bref! Faites simples et développez la relation avec vos lecteurs au lieu de chercher à faire un truc beau.

Prenez le temps de regarder vos statistiques. De juger réellement avec vos taux de clics, d’ouverture et de vente.

Vous verrez qu’avec une newsletter comme on vous la vend partout, vous dépasserez à peine 2% de vente. Chiffre qui ressort généralement en e-commerce.

Si 2%, ça vous suffit, OK ! Pas de soucis ! On s’arrête là !

Mais si vous voulez allez beaucoup plus loin et convertir 5 à 10% de lecteur en acheteur à chaque email que vous envoyez, continuez à lire et à suivre cette régle absolue de …

Ne vendre qu’une seule chose à la fois

J’ai des produits. Numériques (ebook, formations audio ou vidéo), physiques (une boutique de fringue) et des prestations (formation à domicile ou en séminaire).

En tout, je dois avoir pas loin de 150 trucs à vendre si je compte les couleurs des ceintures en cuir ;)

Est-ce que je vais dire dans un email à mon lecteur:

Ecoute mec, cette ceinture là est géniale. J’ai une casquette en cuir qui arrive dans la journée. Je viens de terminer ce gilet de costume en laine 120s. Tu veux quoi ?

Est-ce que je vais vendre avec ça ? A moins d’être tombé sur un parfait débile… NON, je ne vendrai rien. Et comme vous l’apprendrez rapidement en communiquant sur vos produits souvent…

…courrez plusieurs lièvres en même temps et vous n’en attraperez aucun

Faites un email sur votre ceinture, demain sur votre gilet, et après-demain sur votre casquette.

Mais faites l’erreur de parler des 3 dans un seul mail et vous jeterez votre argent par les fenêtres.

Comment vendre par email

Encore une fois, faites-le par courrier postal, histoire de bien comprendre votre erreur.

Mais ce n’est sûrement pas la seule erreur que vous ferez. Vous allez sûrement vous posez la question suivante:

Tutoyer ou vouvoyer par email ?

Encore une fois, vous trouverez tout et son contraire dans ce qu’on peut vouloir vous apprendre.

Mon avis ? Comme disent les anciens, on a pas élever les cochons ensemble.

Je garde la règle du vouvoiement par respects pour les personnes que je contacte. Je ne sais jamais vraiment si je m’adresse à un ado boutonneux de 17 ans qui veut gagner sa vie avec un blog ou à une dame de 58 ans tout juste licenciée qui souhaite trouver une solution de secours pour sa retraite.

Alors à moins d’un cas particulier, préférez le vouvoiement. Même un gamin de 14 ans qui passe ses nuits devant Call Of Duty apprécie de lire un joli VOUS. Ses parents s’occupe déjà assez de le tutoyer pour qu’il fasse ses devoirs.

Si vous cherchez une bonne raison (et une super astuce) pour tutoyer dans vos emails, lisez la newsletter

Et ce n’est pas fini avec les erreurs. Celle que vous voyez assez régulièrement c’est l’entreprise qui fait ses promos à tout va.

Alors ok! Si tout le monde fait des promos à 20% de remise, c’est que ça marche, qu’il faut faire ça pour réussir dans la vie.

J’aimerai ici éclaircir quelques points importants à prendre en compte:

  • Les grosses entreprises achètent des listes de quelques millions de mails chaque mois… elles se foutent complètement de les perdre le mois suivant.
  • Les grosses entreprises dépensent donc des sommes astronomiques pour acheter ces listes.
  • Tout comme l’histoire du courrier postal, envoyer autant d’emails coûte cher et il faut rentrer dans ses frais rapidement.
  • Enfin, ces entreprises ne multiplient que rarement leur investissement par 2. Si elles dépensent 100 000€ pour acherter une liste et faire une campagne de promo. Elles réussissent rarement à atteindre les 200 000 de CA. Mais c’est un minimum rentable alors elles continuent.
  • Est-ce que vous avez 100 000€ à dépenser aujourd’hui ? Je suis votre homme :)

Vous voyez où je veux en venir ? Les gros groupes ne prennent pas vraiment le temps de développer une relation client. Soit leurs produits sont déjà géniaux et vous achèterez dès que vous verrez leur nom. Soit ils vous auront à l’usure à grand coup de campagne de spam. Soit vous n’achèterez jamais mais de toute façon, ils rentrent déjà dans leurs frais sans vous. Vous n’êtes d’aucune utilité.

Ok ?

Maintenant, certains gros poissons commencent à embaucher des influenceurs et à prendre leur communication un peu plus au sérieux. Les outils statistiques sont un peu plus évolués aujourd’hui et on sait ce qui rapporte le plus. Ça fait réfléchir un peu plus.

On continue ?

Ok… mais seulement si on dépasse les 20 commentaires ci-dessous:

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00