Meilleur consultant webmarketing… comment prendre des positions sur la longue traine

Google et se règles… on voudrait bien toutes les connaitre pour atteindre la première position partout où on veut. Malheureusement, ce n’est pas aussi facile que ça. Pourtant avec un peu de patien, c’est jouable… on va le voir de suite avec un cas intéressant qui va ranker sur Consultant webmarketing dans le temps.

Par principe, j’ai toujours une ligne de conduite pour rédiger un article censé se positionner: Je rajoute des adjectifs ou autres mots à mon expression (c’est aussi ce que je conseille dans ma newsletter).

Et Benjamin a suivi le truc et a fait son petit test à lui (et je le remercie au passage pour l’article).

Ce que Benjamin a fait, c’est de cibler « meilleur consultant webmarketing francophone« .

Il a rédigé un bel article de plus de 1000 mots et l’a publié sur son site (vous aurez le lien … vous en faites pas).

Au bout de 2 jours, il tombait 1er sur « Quel est le meilleur consultant webmarketing francophone« .

Logique… c’est son titre… sa balise title et c’est un peu trop large comme requête… donc facile à positionner.

Mais pas très interessant à ce niveau là.

Sauf que… j’ai rencontré Benjamin au WordCamp de Lille il y a quelques semaines et on je lui ai montré ce qu’il devait regarder après quelques semaines de publication.

On a retapé son titre tout simplement en regardant si on trouvait des belles positions en retirant quelques mots.

En enlevant « meilleur » : consultant webmarketing francophone

Il atteint aujourd’hui la première page.

Et en laissant meilleur consultant webmarketing, il est déjà en seconde page sur un site qui n’a presque rien à voir avec le marketing, le seo ou quoi que ce soit en rapport.

Bon maintenant que je lui fais un lien dans cet article, il va encore monter.

Le truc pour se positionner sur une bonne requête sympa, c’est de penser un peu plus large au départ.

Google va faire la part des choses au fur et à mesure et votre article prendra du poids en terme de SEO.

Pour ça, rien de tel que de rajouter quelques termes. Les adjectifs sont là pour ça.

Benjamin a utilisé « meilleur » et « francophone » pour cibler large, mais les possibilités sont infinies.

En attendant, il a plus de chance de se positionner sur consultant webmarketing avec cette technique qu’un type qui ferait du lien à gogo avec pour seule ancre « consultant webmarketing ».

Vous trouvez ça complexe à mettre en oeuvre ?

Inscrivez-vous donc à la newsletter… vous trouverez d’autres trucs sympas. C’est certain.

 

 

 

Vous souhaitez recevoir davantage de trucs & d'astuces ? Tous les jours j'envois un mail à mes 6000 (et quelques) abonnés. Si ça vous dit, cliquez-ici pour vous inscrire