Marketing : guide du débutant en 6 étapes

Aujourd’hui, c’est Florence qui prend la parole sur le blog pour nous expliquer son process en 6 étapes pour vendre. Je lui laisse le clavier:

Avez-vous envie de vous lancer dans l’apprentissage du marketing

Oui ? 

Alors, avez-vous pensé à ces 6 étapes que j’ai dû apprendre dans mon apprentissage du marketing ?

Soyons clair : mon apprentissage est loin d’être fini… !! 

En réalité, il ne fait que commencer :-)

Mais à refaire les choses, je n’aurais pas dû sous-estimer ces 6 étapes.

Ça fait maintenant 2 années que j’ai décidé de me plonger dans l’univers du marketing. 

Je n’avais encore jamais côtoyé cet univers, ni de près ni de loin… 

J’étais conseillère juridique lorsque j’ai commencé mes activités de location meublée à Montréal, depuis maintenant 10 ans. 

Au départ, c’était une activité secondaire. 

Maintenant, c’est une activité à part entière pour laquelle je vise à donner une visibilité à l’entreprise que j’ai créée : LM Montréal – Location meublée à Montréal.

Dans la foule de connaissances à acquérir pour développer cette entreprise, le marketing est un des aspects les plus difficiles et les plus stimulant à apprendre pour moi.

Voici pourquoi.

Apprenez à vous déprogrammer

Cette 1ère étape est peut-être la plus difficile.

Je m’explique.

Mon expérience professionnelle de conseillère juridique requiert la précision et la concision de mes propos. Il me fallait présenter les faits d’une situation de façon la plus juste et la plus concise possible.

En me formant au marketing, j’ai dû complètement changer ma façon de penser et me reprogrammer pour apprendre à être percutante tout en restant éthique.

Une vraiment gymnastique pour moi.

Vous voulez un exemple ? 

En voici un :

Un expert en marketing dirait : “30 jours pour apprendre le marketing”.

À mon tour maintenant : “30 jours pour commencer à apprendre le marketing, en y travaillant tous les jours pendant au moins 30 minutes.”

Laquelle de ces formules vous interpelle le plus ? 

La première, j’imagine. Et à juste titre ! :-)

Vous voyez la différence ? Maintenant, vous comprenez je pense. 

Si certaines personnes peuvent vendre de la glace à des esquimaux, j’étais incapable de vendre un manteau d’hiver à un Haïtien arrivant à Montréal à – 30 degrés Celsius …

Disons que ma montagne à gravir était très haute. 

Ne sous-estimez pas cette déprogrammation “intellectuelle”.

Elle est toujours lente. 

Soyez patient.

Et comment se déprogrammer, allez-vous me dire ?

C’est ma 2ème leçon apprise.

Commencez à vous former en marketing

Étrangement, j’ai longtemps pensé que le marketing était quelque chose d’innée : on est un bon vendeur ou on ne l’est pas.

Évidemment, je me mettais dans la 2ème catégorie, celle des personnes qui ne savent pas vendre. 

Pourtant peu à peu, j’ai commencé à découvrir le milieu du marketing et à comprendre une chose : toute connaissance s’acquiert.

Il suffit de le vouloir. Tout simplement.

Oui, on peut devenir un bon vendeur, même en n’ayant aucune habileté dans ce domaine au départ.

Le marketing est venu à moi, totalement par hasard. 

Peut-être grâce à un email atterri dans mon inbox et qui a attiré mon attention … rédigé sûrement par un bon marketer !

J’ai alors découvert un monde qui m’était totalement inconnu.

Plus je lisais sur le sujet, plus je comprenais à quel point ce domaine est à la fois complexe, passionnant et subtil.

Suffisant passionnant que j’ai voulu lire le livre de Robert B. Cialdini : Pré-suasion: une méthode révolutionnaire pour influencer et persuader.

En effet, c’était une révolution pour moi. 

Je venais de comprendre les subtilités du marketing, … ces petites choses, parfois anodines, mais qui pourtant font un monde de différence pour réussir à vendre.

Ma seconde leçon apprise est donc de se former. 

Je sais : ça coule presque de source… 

Mais pourtant, combien de fois refusons-nous de nous former par manque de temps ou tout simplement par manque d’intérêt ou d’envie ?

Alors, si vous avez envie de faire une différence dans votre business, commencez à vous former et à lire sur le sujet pour comprendre au moins les bases du marketing.

C’est essentiel.

Ciblez vos sources d’informations

Formez-vous mais ne vous formez pas à outrance non plus !!

On le sait, internet est une extraordinaire source d’information.

En même temps, la quantité d’informations disponibles est tellement importante qu’il est facile de se sentir submergé par cette masse d’informations.

  • Les vidéos YouTube,
  • Les mails que l’on reçoit en masse, 
  • Nos inscriptions à des newsletters, qu’on lit ou pas,
  • Des points de vue différents parfois contradictoires d’experts.
  • Des faux experts,
  • Etc.

Tant et si bien que l’on finit par se perdre et se noyer avec tant d’informations.

Et surtout, on finit par ne plus lire, par abandonner et par passer à autre chose.

En réalité, l’apprentissage est un processus.

Au départ, bien sûr, on cherche à se procurer un maximum d’informations. On surfe sur le net et on s’inscrit à différentes newsletters.

À un moment donné, je recevais tellement d’informations à lire que je n’en finissais plus. J’étais découragée et je perdais du temps à vouloir trop savoir.

Un bon jour (sûrement un 1er janvier ;-)), j’ai décidé de faire le grand ménage de mon inbox.

J’avais déjà beaucoup lu et suivi des experts sur le sujet. Je pouvais donc choisir celui ou celle qui correspondait le plus à mes valeurs, que je comprenais mieux, qui s’exprimait de façon appropriée pour un débutant. 

Une sélection naturelle s’est donc opérée.

Lorsque ce choix a été fait, j’ai ensuite limité le nombre de sources d’informations que je recevais. Par exemple, je me suis désabonnée de plusieurs newsletters qui ne correspondaient finalement pas à mes attentes.

Et j’ai continué de suivre les 2 ou 3 experts qui m’interpellent le plus.

Autant il est important d’avoir différentes sources d’informations, autant il est tout aussi important de ne pas se noyer dans les informations. 

Parce que si c’est le cas, le passage à l’action n’arrivera jamais.

Trouvez votre façon d’effectuer ce juste dosage d’informations sur le marketing. Je crois vraiment que c’est fondamental dans tout apprentissage.

Préparez-vous à un apprentissage constant

Ma 4ème leçon apprise est que l’apprentissage du marketing doit être un apprentissage quotidien. 

Pourquoi ?

Parce que si vous voulez tout savoir en une semaine, vous allez tout oublier en une semaine aussi !!

Le marketing n’est pas une science exacte ou une formule à appliquer. 

Ce sont des réflexes à avoir, des tests de vente à faire, à recommencer, à persévérer, à peaufiner.

La matière est tellement subtile qu’il importe de s’y consacrer un petit peu tous les jours …pour faire rentrer le clou doucement … mais sûrement !

C’est exactement ce que fait la newsletter quotidienne de Jérémy Allard sur le marketing.

… elle rentre le clou jour après jour, 

… elle nous rappelle des techniques que l’on pensait déjà connaître mais que l’on a complètement oublié avec le temps,

… elle teste avec ses lecteurs des titres judicieux pour augmenter le taux d’ouverture des e-mails,

… elle propose des contenus parfois plus provocateurs que d’autres, histoire de tester là-encore ce qui fait mieux vendre,

… etc.

Sans que l’on s’en rende compte, on apprend les techniques du marketing en lisant tout simplement un petit mail quotidien.

Formidable, non ?

Passez à l’action

Mais en bout de ligne, la meilleure façon d’apprendre est et sera toujours de passer à l’action.

Il faut commencer à rédiger, à tout prix !

Que ce soit votre lettre de vente, votre article de blog, votre newsletter, votre page de site web, etc.

Commencez à rédiger ! 

Au début, ce ne sera probablement pas parfait.

Mais ce n’est pas grave, vous vous améliorerez avec le temps.

Le fait de passer à l’action vous permet aussi d’identifier les difficultés pour être réellement perspicace en marketing.

C’est un peu comme vouloir faire le grand écart. … On pense que c’est super facile en regardant quelqu’un le faire …  jusqu’au jour où on essaie de le faire soi-même !!!

On comprend alors rapidement que ça ne sera pas simple … ;-)

Même si je rédige régulièrement (quasiment quotidiennement), trouver un titre d’article, de mail ou encore une accroche pour une page de mon site, est toujours une épreuve pour moi.

Après avoir créé mon site LM Montréal, je me suis lancée dans un autre site consacré, quant à lui, à visiter le Québec avec LM Le Québec.

Je me sentais (presque) familière avec la rédaction de contenu. Mais en créant ce 2ème site, j’ai réalisé que trouver les bons mots pour être percutant demeure toujours un travail difficile.

Mais je sais désormais où sont mes difficultés, je sais les identifier et je sais ce sur quoi je dois me concentrer.

Planifiez votre temps

En passant à l’action, j’ai aussi réalisé qu’être percutant en marketing nécessite du temps. 

Beaucoup de temps.

Je m’explique.

Il m’est déjà arrivé de planifier une après-midi pour préparer une publicité Facebook, avec création du visuel, rédaction du texte de vente et du titre de la publicité …

Résultat ? 

Échec total !

La pub était complètement ratée, le texte était tout … sauf inspirant … Bref, rien ne donnait envie de cliquer sur “j’aime” ou tout simplement sur le lien.

C’est une semaine plus tard – et quelques $$$ en moins – que j’ai pris le temps de relire ma pub. 

C’était évident qu’elle ne fonctionnerait pas !!!

Naturellement, je ne le réalisais pas au moment de la préparation de cette pub … dans les 4 heures que je m’étais données ! 

La morale de cette histoire ?

En réalité, il y en a 2 morales à retenir !

  • En tant que débutant, il faut apprendre et accepter que rien ne se fait en 5 mn, ni même en une après-midi. 

Assurez-vous de bien évaluer le temps nécessaire pour poser une action marketing qui soit efficace. 

Espérer faire 2 journées de travail en une après-midi n’est jamais une bonne idée. 

Ayez conscience de vos limites de débutant et planifiez suffisamment de temps pour effectuer une tâche ou poser une action. 

Cela vous évitera de perdre de l’argent bêtement et, ultimement, d’avoir de nombreuses frustrations !

  • Prenez aussi le temps de relire ce que vous avez fait à tête reposée. 

Par exemple, posez une action (écrivez un texte, une page de vente, un article de blog, etc.) puis faites autre chose. 

Le lendemain, relisez ce que vous avez fait la vieille. Vous y verrez beaucoup plus facilement les fautes mais aussi la pertinence de ce que vous avez fait. 

Ajustez si nécessaire. 

Si besoin, prenez de nouveau le temps de relire le document quelques jours plus tard, mais toujours avant de publier. 

Avec l’expérience, je m’aperçois qu’il me faut souvent au moins 2 ou 3 jours entre chacune de mes révisions pour améliorer significativement un texte.

Vous l’avez compris : planifiez vos actions marketing dans un laps de temps suffisamment long pour effectuer un travail de qualité.

Ne sous-estimez pas cela.

En même temps, soyez indulgent avec vous-même aussi !

On apprend tous de nos erreurs et avec le temps, on finit par s’améliorer.

Là encore, il suffit de le vouloir.

Pour conclure

Sachez-le : le marketing n’est pas une matière facile à apprendre. 

C’est une matière qui requiert beaucoup de subtilité d’esprit.

Quoique l’on en dise, comprendre les bases du marketing est indispensable pour toute personne souhaitant commencer son business. 

Bien sûr, il est toujours possible de déléguer une tâche. Mais vous savez aussi sûrement qu’un entrepreneur débutant ne peut pas non plus déléguer toutes ses tâches … à moins d’avoir un très gros budget ! Il nous faut souvent faire un choix.

Naturellement, l’objectif n’est pas de devenir un expert incontournable en marketing. … tant mieux si c’est ce que vous souhaiteriez devenir.

L’idée est plutôt de comprendre les grandes lignes du marketing pour mieux vendre vos services ou vos produits. 

Alors, pensez à vous déprogrammer de vos anciennes façons de faire en vous formant au marketing. 

Pas à pas, un jour après l’autre.

Progressivement, les choses finiront par se préciser.

Mais surtout, passez à l’action. Commencez à rédiger des lettres de ventes, du contenu, des newsletters, etc.

Vous verrez, à force d’à force, le marketing deviendra votre meilleur ami. 

Et vous, comment décririez-vous votre relation avec le marketing ? Écrivez-moi pour partager votre expérience ! 

Vous souhaitez recevoir davantage de trucs & d'astuces ? Tous les jours j'envois un mail à mes 6000 (et quelques) abonnés. Si ça vous dit, cliquez-ici pour vous inscrire