Comment convertir des visiteurs en prospects

Vous avez un peu de trafic sur votre site web et vous voudriez savoir comment convertir des visiteurs en prospects ? Cet article est sûrement fait pour vous.

C’est l’objectif de tous les sites. Qui ferait un site dans le vide ? Un blog, un e-commerce, un annuaire, etc… il y a toujours une finalité dans ce qu’on fait.

Pour le blog, on veut convertir en lecteur assidu, sur un ecommerce, on veut vendre. Sur un annuaire, on veut des inscrits, etc…

Alors quand un visiteur arrive sur une page, il faut tenter de faire son maximum pour récupérer des informations sur lui ou pour lui faire sortir sa carte bleue.

Comment on fait ?

1. Etudiez votre avatar de près

Votre visiteur arrive chez vous soit par hasard, soit parce qu’il cherche un truc que vous avez. Si c’est des conseils, alors il voudra sûrement s’abonner à une newsletter. Si c’est la dernière paire de basket à la mode, il voudra passer une commande.

A partir de là, on sait que notre visiteur idéal ne veut pas forcément tomber au même endroit qu’un autre.

C’est pourquoi il est important, pour convertir un visiteur en prospect, de bien comprendre son intention lorsqu’il tombe sur votre page.

Par exemple ici, vous cherchez sûrement des conseils pour convertir un visiteur. Mais si je pousse plus loin, vous cherchez peut-être aussi des outils et peut-être même des conseils plus avisés. Je vais donc vous renvoyer vers une newsletter pour davantage d’informations. Les plus secrètes que je donne à mes lecteurs pour faire plus de CA que leurs concurrents.

La page sur laquelle vous atterrissez sur le lien ci-dessus n’a aucun autre objectif que de vous demander votre adresse mail, pour que je puisse vous donner des conseils sur la conversion. Mais pour moi, c’est aussi le moment de récupérer votre adresse mail, point de contact premier entre nous.

Etudiez donc votre prospect idéal de manière à savoir quoi lui donner quand il tombera sur un de vos contenus. Parce qu’il arrivera rarement par la porte d’entrée (accueil).

Une fois que vous savez ce que vous devez proposer, mettez en place ce qu’il faut:

2. Les meilleurs outils pour convertir des visiteurs en prospects

Il existe de tas de façons de convertir un visiteur sur un site web. Je vais tenter d’en couvrir un maximum ici:

Le formulaire de capture on-page

C’est le plus classique. Sur chacune des pages de votre site internet, vous laisser apparaitre un petit formulaire rapide pour capter les emails de vos visiteurs. Vous demandez le minimum pour maximiser vos chances de succès. Et vous tentez d’offrir un truc en échange. Un guide, un code promo, une remise immédiate, un objet cadeau, une première consultation gratuite, une vidéo etc… vous trouverez des idées dans n’importe quel domaine.

Ce formulaire sera placé au choix au dessus de votre contenu, dans votre sidebar, ou juste en dessous de votre contenu.

Ici, ça ressemble à ça:

Un simple formulaire qui vous invite à me suivre dans la newsletter.

Ça se case facilement un peu partout. A vous de déterminer l’endroit où c’est le plus efficace. Faites des tests surtout.

La popup formulaire

Plus intrusive, la popup peut apparaitre n’importe quand en plein milieu de votre écran. On vous y propose des choses et d’autres en échange d’un truc.

Vous pouvez utiliser cette approche, mais les visiteurs n’aiment pas du tout ce genre de chose. Ils sont sûrement occupé à lire un truc sur votre site et vous venez les distraire d’un seul coup en bloquant leur lecture.

C’est franchement pas la meilleure solution, sauf si vous faites les choses bien.

Une fenêtre popup peut se déclencher et apparaitre toute seule au bout de X secondes… ça se règle facilement.

Ou alors, elle peut apparaitre quand quelqu’un clique sur un bouton ou un lien. Là c’est plus intéressant.

D’une, c’est le visiteur qui déclenche l’apparition, ça le gêne donc moins. De deux, il s’engage psychologiquement dans une action en cliquant, il sera alors plus apte à remplir votre formulaire. C’est de la psychologie de conversion pure et dure. Votre visiteur fait un CHOIX en cliquant sur un bouton, il va se sentir obligé d’aller jusqu’au bout de son choix.

Comme pour le formulaire qu’on met partout vu au-dessus, il vous suffit de laisser des boutons cliquables dans des endroits stratégiques où ils seront cliqués. De là, votre formulaire apparaitra et vous pourrez récupérer des informations sur vos visiteurs.

La page de capture

La page de capture (ou landing page en anglais) est une page dédiée à la capture d’informations. Au lieu d’avoir un formulaire planqué par-ci par-là, le formulaire devient l’objet d’attention N°1.

Il se retrouve souvent en plein milieu de la page accompagné d’un gros titre, d’un sous titre qui va tenter de vous convaincre de remplir le formulaire. En dessous, vous verrez peut-être des témoignages, des références sociales (ex: plus de 10 000 abonnés) pour vous poussez à rejoindre le groupe… encore de la psychologie de conversion.

C’est ce que vous trouverez sur ma page d’accueil

Ce site possède quelques pages de captures spécialisée et un peu plus cachées. Des pages pour les campagnes Facebook, des pages pour les visiteurs que je draine via Twitter, Des pages pour certains sujets, etc…

Toutes ont le même but: vous demander votre adresse mail pour recevoir la newsletter.

Est-ce que ça fonctionne ? Demandez à mes 6000+ abonnés et lecteurs réguliers.

Votre page de capture, selon votre thématique, peut contenir un simple formulaire pour une newsletter, ou alors un beau formulaire pour une demande de rendez-vous ou un devis. Tout dépend de ce que vous faites. Etudiez votre client idéal.

On peut aller plus loin encore.

3. Méthodes avancées de conversion

Quand vous aurez installer tout ce qu’il faut pour convertir vos visiteurs, vous constaterez que vous n’arrivez pas à récupérer TOUS les visiteurs dans votre base de données. Une grosse partie va quitter votre site et vous ne les reverrez peut-être jamais.

Pourquoi ? Parce que tout le monde a des formulaires sur son site et la majorité des utilisateurs d’internet son rôdés à ce genre de pratique. Il faut savoir ruser aujourd’hui pour récupérer la moindre adresse email.

Je vous en donne quelques unes ici. Les autres, vous les trouverez dans la newsletter.

Le document PDF pour convertir

Si vous vendez des chaussures en ligne, il y a peut- de chance pour que ça intéresse vos prospects. En revanche, si vous êtes dans le domaine de l’information, il y a fort à parier que vos visiteurs cherchent des trucs à lire.

Vous pouvez alors tenter de les convertir en leur donnant accès TOUT DE SUITE à un document spécial « rapport » ou un « guide ».

Avec cette méthode, vous pouvez essayer deux choses:

  • Le document incomplet: vous donnez gratuitement 15 pages de contenus… qui permettent à votre visiteur de juger de vos compétences en la matière. Et à la fin du document, vous lui faites comprendre qu’il obtiendra d’autres choses plus sympas en rejoignant votre newsletter.
  • Le document accessible par mot de passe: manque de bol, il faut un mot de passe pour livre ce fameux « rapport secret sur la défiscalisation » … mot de passe que vous ne donnerez qu’aux personnes inscrites à votre newsletter.
  • Le document qui spoile. Cette fois-ci, vous donnez tout sans rien demander en échange. En revanche, dès que vous le pourrez dans votre contenu, vous parlerez de votre newsletter. Par exemple sur la défiscalisation, une phrase du genre: « Je publiais l’autre jour dans la newsletter le cas de Franck qui a réussit à acheter 10 garages en 15 jours sans aucun apport » En suscitant la curiosité habilement, vos lecteurs chercheront la porte pour rejoindre votre newsletter. Vous n’avez même pas besoin de leur dire où elle se trouve.

L’article en 2 parties

Pareil que pour le PDF incomplet. Vous allez faire un super article sur votre site qui couvre un sujet en profondeur. Cet article va donc attirer un peu de trafic. Mais fin renard que vous êtes, vous allez séparer votre article en 2 partie. La première lisible. La suite protégées par mot de passe (donné dans la newsletter).

Les personnes qui auront été scotchées sur votre première partie voudront connaitre la suite si vous jouez bien à ce jeu de la curiosité.

C’est comme si je m’arrêtais ici dans cet article en vous disant que j’ai une méthode bien à moi pour convertir plus de 50% des visiteurs qui tombent sur une de mes pages en particulier. Que je vous mettais un lien vers cette suite mais une fois dessus, il vous faille un mot de passe pour lire. Vous aurez du mal à ne pas me donner votre adresse mail.

Le produit gratuit (une bombe en e-commerce)

On sous-estime souvent la valeur d’une adresse mail. Alors imaginez seulement l’email d’un client qui commande dans les 5 ans à venir pour 1000€ de produits dans votre e-commerce. Quel geste seriez-vous prêts à faire pour récupérer son adresse mail ?

Certaines boutiques un peu intelligente propose des produits gratuits à envoyer par la poste. La seule condition ? Donner son adresse postale biensûr ! Sinon où part le produit ?

De cette façon, ces enseignes récupèrent des tas de données et peuvent ensuite vendre tranquillement par relance mail ou postale.

Les entreprises par correspondance n’utilise presque que ce moyen pour récupérer des leads de qualité très rapidement.

A vous de voir quel produit vous pouvez sacrifier. Au pire, faites juste payer les frais de port pour regagner un peu d’argent sur votre campagne de capture de lead.

Vous voilà avec quelques bonnes idées pour convertir vos visiteurs en prospects. Il ne vous reste plus qu’à vendre ensuite pour récupérer votre mise de départ.

A vous de jouer !

Vous souhaitez recevoir davantage de trucs & d'astuces ? Tous les jours j'envois un mail à mes 6000 (et quelques) abonnés. Si ça vous dit, cliquez-ici pour vous inscrire